Le mot du conseil

Chers Sambinoises et Sambinois, 

Vous n’êtes pas sans ignorer les cambriolages récents qui ont eu lieu à Sambin, et qui font suite à d’autres incidents des années antérieures. Les bâtiments communaux, mais aussi vos propres foyers, sont touchés, avec tous les désagréments qu’ils entrainent : perte financière, remboursements tardifs et incomplets, mais aussi angoisse et crainte.

Le Conseil municipal, sur proposition de la Commission en charge des bâtiments et de la sécurité, a donc pris la décision d’équiper chacun des bâtiments de la Commune ; nous avons consulté plusieurs entreprises et travaillé en lien avec la gendarmerie en la personne de l’adjudant Moine, spécialiste de la vidéoprotection pour le département. A ce jour, nos choix techniques sont arrêtés, et les investissements se feront sur plusieurs années. L’école de la Fontaine, le garage communal, la mairie et la nouvelle salle d’archivage ainsi que la salle des fêtes seront équipés d’un système anti-intrusion. 

La vidéoprotection sera aussi installée à l’extérieur et permettra de protéger différents lieux, tels que le gymnase ou les vestiaires du stade, ainsi que les entrées de bourg. Car outre les cambriolages, nous constatons malheureusement que l’incivilité et l’irresponsabilité de 

certains sont aussi récurrentes : tags sur les murs du gymnase, casse des vitraux et des éclairages de l’église, rodéo en voiture sur la pelouse du stade et casse des barrières,  dégradation du pignon des vestiaires ( refait il y a deux ans ! coût : 2800 € ), déchets de toutes sortes laissés à côté des containers, alors qu’une déchetterie est à 8 km, la liste est longue, et l’impact financier  important : c’est autant d’argent qu’il faut mettre dans ces budgets (11700 € TTC pour le seul dossier anti-intrusion) . Cela pénalise et retarde nos investissements. Vos impôts ne devraient pas couvrir l’incivilité et la malveillance, mais au contraire devraient permettre d’investir, d’entretenir, d’embellir !

         Nous avons fait le choix de vivre en ruralité, en acceptant ses contraintes mais aussi et surtout pour ses atouts multiples : le calme, au cœur de la campagne mais aussi proche de grandes agglomérations, avec ses écoles et ses commerces. Soyez assurés que votre Conseil municipal met tout en œuvre pour que nous puissions continuer à bien vivre dans notre belle campagne, avec l’aide de vous tous.

 


 

 

Madame le Maire, le Conseil et moi-même vous souhaitons un bel été.

 

Agnès Bardet, adjoint